La Bio de Nouvelle-Aquitaine nous rapproche de l’essentiel !

L’Agriculture Biologique est un mode de production respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité. Elle assure la gestion durable des espaces, le respect des équilibres naturels et garantit des produits de haute qualité ne nuisant ni à l’environnement ni à la santé.
Les opérateurs de l’ensemble de la filière respectent la règlementation européenne stricte et contrôlée qui interdit l’utilisation de produits chimiques de synthèse (pesticides, fongicides, etc.), les OGM et les productions hors-sol.

La Bio : des repères simples

Tous les produits Bio doivent porter le logo Bio Eurofeuille (logo européen) garantissant le respect de la règlementation Bio européenne. Vous pourrez également retrouver sur les emballages des produits Bio, le logo AB (logo national), reconnu par les consommateurs.

Consommer des produits bio, c’est donc choisir une alimentation durable et rémunératrice pour l’ensemble de la filière.

Les producteurs, transformateurs et distributeurs #bio de Nouvelle-Aquitaine s’engagent chaque jour pour proposer un monde plus bio !

Les bénéfices de l’agriculture biologique

Bio et local, le choix gagnant !

En Nouvelle-Aquitaine, 9,22 % des surfaces agricoles sont cultivées en agriculture biologique et près de 8 800 exploitations sont certifiées bio.

De la matière première brute aux produits transformés, c’est l’ensemble de la filière qui se mobilise pour proposer des produits bio et locaux aux Néo-Aquitains. Fruits et légumes frais, viandes, produits laitiers, épicerie, condiments, vins, spiritueux… Vous n’avez plus qu’à choisir.

Manger local, c’est aussi se tourner vers des circuits plus courts, avec moins d’intermédiaires et donc plus rémunérateurs pour le producteur.

Une biodiversité préservée

L’agriculture biologique permet de protéger les espèces et de restaurer des écosystèmes grâce à :

  • la non utilisation des pesticides de synthèse,
  • la présence de prairies, haies, bandes enherbées,
  • des rotations de cultures plus diversifiées et plus longues.

Le rapport de l’Itab relatif aux bénéfices de l’agriculture biologique reconnait que l’agriculture biologique contribue à renforcer le nombre et la diversité des espèces.

Une alliée pour l’environnement

En se basant sur un mode de production sans produits chimiques de synthèse et d’OGM, la bio est une alliée de taille pour l’environnement.

Elle privilégie les engrais organiques (compost, fumier,…), les produits naturels (argiles, purins de plantes…) et les insectes alliés de nos cultures (coccinelles par exemple).

Elle permet notamment de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, en limitant les rejets polluants et en stockant davantage de CO2 dans le sol.

L’eau : une ressource préservée

L’agriculture biologique représente un atout pour la qualité de l’eau. En n’utilisant pas des pesticides chimiques de synthèse, la faune et la flore aquatique sont ainsi préservées. De plus, l’introduction de cultures de légumineuses dans les rotations et l’apport de matières organique aident à réguler la fertilité des sols et limitent le passage de l’azote dans l’eau sous forme de nitrates.

La qualité de l’eau aux abords de parcelles en agriculture biologique est ainsi préservée.

Mais aussi, le bien-être animal respecté

Le cahier des charges de l’agriculture biologique garantit le respect du bien-être animal.

Différentes pratiques sont mises en oeuvre pour s’en assurer : accès au plein air, surface de bâtiments suffisante, interdiction de l’élevage hors sol, alimentation bio des animaux

Ces critères sont visés a minima une fois par an lors des contrôles organisés par des organismes certificateurs.

Avec le soutien financier de :